AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de Dalanor

Aller en bas 
AuteurMessage
Dalanor
Interresser
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 29
Localisation : Juste derrière toi ... Bouh! xD
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Classe: Rôdeur
Race: Nain
Credit:

MessageSujet: L'histoire de Dalanor   Sam 6 Jan - 18:34



L'histoire de Dalanor [Part 1]

Terres de Tutoria, domaine d'Initis, an I


"Hè Dada!!" cria une voix d'enfant.

Dalanor se réveilla

- Ouai qu'est ce que tu m'veux crystal??
- Maitre Sagittarius t'attend. Il a quelque chose à te dire.
- Quoi?
- J'sais pas et j'm'en tape!

Crystal sortit de l'écurie
Quel emmerdeur cet elfe railla Dalanor.

Il se leva, enfila une tenue et alla à la rencontre de Maitre Sagittarius.


Ba alors qu'est c'tu fous??" enguirlanda Sagittarius "Tu as oublié que nous devions commencé l'entrainement aujourd'hui?
Sale galopin file tout de suite à la rivière!!."

Dalanor ne se fit pas prier et courut direct à la rivière du domaine. En arrivant sur place, il vit des armes: couteaux, épées et aussi arcs et arbalètes.
Sagittarius arriva derrière lui.


- Prend une épée et commençons. Je vais faire de toi un guerrier ...
- heu, j'pourrais pas essayer l'arbalète?,demanda dalanor
- Non mais tu t'prend pour qui?? Tu sais pas tenir une épée par le bon bout et tu voudrais l'arbalète? On verra ca après. Maintenant prend l'épée et attaque moi!
- Non mais attendez j'suis pas demeuré vous allez me foutre une branlée!!
- Tais toi et fais c'que j'te dis de faire!! Attaque moi!!
- Bon bon ca va ca va pas la peine de gueler non plus!
- t'as dit quoi?
- rien.
- Je vais t'apprendre le respect moi espèce de petite racaille! Allez attaque!

Dalanor leva son épée et attaqua son Maitre. Sans surprise, il détourna l'attaque et son épée finit sur la gorge de son élève.

- En combat tu serais mort gamin. Si tu ne veux pas que cela arrive tu as intéret de t'entrainer!
- J'm'en tape j'aurai jamais à me battre. Allez vous faire voir avec votre foutu entrainement!!

Et il s'en alla. Sagittarius le prit par les cornes et le projeta d'une extreme violence de l'autre coté.

- Ecoute gamin. Je suis pas ton ami. Je suis pas là non plus pour te divertir. Mon role est de t'entrainer. Tel le veut "Id Libri Herois".
- c'est quoi ca "id kiki truc" ??
- Un peu de respect gamin! c'est le livre sacré des anciens. Celui de tes ancetres.
- M'en tape ils sont morts.
- C'est grace à eux que tu vis. Tes ancetres, nos ancetres, étaient des gens bien qui ont sauvé le monde. Enfin pendant un temps ...
- pourquoi "pendant un temps" ?
- Ils sont tous morts. Tués par tanédhel.
- C'est quoi ca "Tadbrel" ?
- Tanédhel!!! C'est une déesse maléfique. C'est elle qui a emprisonné tous nos dieux!

Le maitre s'assit et raconta à son élève l'histoire de la cité d'Arhok. Dalanor écouta chaque phrase, chaque mot, que prononcait son
maitre. Ainsi il découvrit d'où il était issu, ainsi que son destin ...


- Alors comme ça je suis issu d'une famille de héros? Et donc je vais ... sauver le monde?
- Non. Seulement apprendre ce que je t'apprendrai aux nouvelles générations. Aucun d'entre nous n'est assez puissant pour combattre
Tanédhel.
- donc je passerai ma vie ici à enseigner les écrits d'un vieu livre poussiéreux??
- Oui, tel est la volonté des Dieux.
- Mais qui leur a donné ce foutu droit de décider pour moi? Moi je veux sortir de ce domaine, et sauver des gens. Le reste, m'en tape!
- Alors pour ça tu devras travailler dur. très dur.
- j'suis pas une feignasse. J'le deviendrai votre foutu héros.
- Alors remets toi en garde. Tu as beaucoup de choses à savoir.

dalanor et Sagittarius se levèrent. Ils sortirent leur épée, la brandissant haut dans le ciel. Le combat commencait...


Vallée d'Initis,Quelques semaines plus tard...

AHAHAHAHAHHA gamin. tu m'auras pas cette fois hurlait en riant le bon vieu Sagittarius, ses 2 épées à la main. Dalanor était devant lui, mais n'avait qu'une seule arme.

- Tsss. je suis plus agile, plus rapide et plus fort que vous. Normal quoi, c'est vous le vieu, déclara dalanor en souriant
- Oh non gamin. Tu es loin de me surpasser!
- Ah ouai?? alors regardez ca!

Dalanor attaqua. Sagittarius se défendit avec sa première épée. Il se servit de sa deuxième pour trancher son brillant élève.
Dommage. Dalanor esquiva le coup, fit un tour sur lui meme, et attaqua sur le coté. Toujours ausi bon, Sagittarius empecha l'arme de le couper
en miettes. Dalanor sauta haut dans le ciel, fit un salto avant, atterit les 4 fers derrière son maitre, se retourna et placa d'extreme justesse sa lame contre la gorge de son maitre



- Bien joué lui dit Sagittarius
- Je vous l'avais dit que j'étais meilleur
- Oui. et bien je crois que cette fois tu es pret. Pret à aller seul tuer tanédhel.
- Non. Je veux que vous m'appreniez à tirer à l'arc.
- Agile et précis... Oui tu pourrais te débrouiller. Malheureusement tu dois partir maintenant, ton destin est deja tracé gamin.
- Tanédhel ne s'envolera pas. Et si jamais elle s'envole, j'ai plus de chance de la toucher avec une flèche, ironisa Dalanor
- Très bien. Va en ville me chercher le matos et reviens. grouille toi.
- OK.

Une demi heure plus tard, ils s'entrainaient tous deux à l'arc

- Tir plus sur la corde. Encore plus! Bon dieu t'as rien dans les bras ou quoi?
- Au lieu de faire le malin maitre dites moi plutot quel foutu oeil je dois fermer!
- Le bon.
- Ah oui encore votre foutu sens de l'humour. Tsssss
- tais toi sale cannasson. Vise la cible et touche le centre.

Dalanor se concentra, visa le pont rouge sur la cible et tira. A coté!

- AIiiieeeee!! Qui c'est le con qui m'a troué le cul??? hurla un des villageois

Apres plusieurs semaines passées à s'entrainer à l'arc, Sagittarius reçut une missive. Il fit ses bagages et partit dans l'heure.

Ne vous inquiétez pas je vous donnerai de mes nouvelles.Il alla voir Dalanor Quand à toi gamin, tu ne bouges pas de cette ville tant que
je ne suis pas rentré. Je serai bientot de retour. Et c'est une "foutu" promesse!

Sagittarius partit.Ainsi que 2 de ses compagnons. Ceux là meme qui avaient formés Crystal, pour la magie, ainsi que SiMuS et Orc de Keoroc,
pour la guerre.

Les mois passaient, et toujours aucune nouvelle des 3 enseignants. De leur coté, leurs 4 élèves pasaient tout leur temps à s'entrainer ensemble,
en attendant que leurs maitres reviennent. Dalanor s'entrainait à tirer à l'arc, SiMuS et Orc de Keoroc à se battre l'un contre l'autre, et crystal
à jeter des sorts dans la nature.

Un soir, au diner, le plus courageux des quatre, Orc de Keorok alla voir ses amis.


- On doit y aller
- Ou ca ??demanda crystal
- A la recherche de nos maitres!
- Mais non, dit SiMuS ils ont dit qu'ils reviendraient. Y'à qu'à attendre!
- Et toi Dalanor t'en penses quoi?demanda Orc de keorok
- Moi? demanda dalanor Moi je pense que Koko a raison
- Attend tu déconnes dada ,dit crystal
- Non j'déconne pas. C'est une foutu connerie de rester là à s'entrainer. On est censé être des héros. Les héros ne restent pas dans leur foutu village à
attendre que les choses s'arrangent.
- Et mourir, à pour ça ils sont doués tes héros ,répliqua SiMuSVive le destin! Combattre les méchants et mourir plus jeune que les autres, juste pour se dire que c'est bien. Il est hors de question que je parte avec vous!
- Hè si on part on part à quatre.dit koko On reste ensemble. Comme toujours. il se leva Tu as raison sur un point SiMuS. On va mourir. Sous le joux de tanédhel. mais l'espace d'un moment, d'un magnifique instant, elle verra ... que nous ne lui appartenons pas. on est pas pret? Elle l'est pas plus que nous. Elle ne s'attend pas à nous voir. On va tuer un par un ses lieutenants, et on finira par elle, pour nous venger de ce qu'elle a fait à notre peuple. Mais ensemble. Quatre jusqu'au bout. On vit ensemble, on meurt ensemble. Je vous demande de bien y réfléchir. Une fois la machine lancée, il sera impossible de faire demi-tour. Etes vous prets ... à mourir pour ma cause?

Le silence se fit. Les 3 compagnons réfléchissèrent. ils étaient tous debout autour de la table. dalanor dit

- Alors on se bat jusqu'au bout? Pas de quartier?
- C'est à peu près cadit Orc de keorok

dalanor leva la patte droite. Il fixa Orc de keorok

- Pour.
- Pour dit aussi crystal
- Pour dit simus

Et ils partirent en pleine nuit ...

[A SUIVRE ...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalanor
Interresser
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 29
Localisation : Juste derrière toi ... Bouh! xD
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Classe: Rôdeur
Race: Nain
Credit:

MessageSujet: Re: L'histoire de Dalanor   Sam 6 Jan - 18:35

L'histoire de Dalanor [Part 2]


Terres de Tutoria, Domaine d'Elfegor, an I

- C'est bon y'a personne, chuchota Koko.

Nos quatre compagnons franchissèrent la barrière et entrèrent dans le domaine d'Elfegor. Ils laissaient derrière eux le corps inanimé du garde.


- Tu es sur qu'il est toujours vivant? demanda Simus à Dalanor
- Oui sisi, je te l'ai déjà dit je l'ai juste endormi avec une fléchette tranquilisante. Il aura juste un peu mal à la tête demain matin en se réveillant.
- Ou alors tu l'as tué dit crystal. Avec toi on ne sait jamais ...
- Vous allez me foutre la paix bordel de merde??? Je vous dit qu...
- Bon fermez là tous les trois, cria koko vous allez réveiller toute la région à force de geuler.

Ils se taisèrent et le suivirent. C'était une nuit de pleine lune. Il faisait froid, et le vent glacé glissait sur la peau des quatre héros.

- La vache, il fait froid dit crystal. Et j'ai meme pas pris ma fourrure!
- Bon on va s'arreter là pour la nuit, leur dit koko. Je pense pas que les autres viendront nous chercher ici.

Ils prirent des morceaux de bois et firent un feu. Très vite, ils s'endormirent.

Dès l'aube, ils se levèrent.


- Aaaaahhh j'ai bien dormi moi dit simus
- Ouai moi aussi dirent au meme moment koko et crystal
- Ba pas moi, grogna dalanor. Il a fait froid et j'ai pas réussi à fermer mes yeux. Foutu région !! Et en plus j'ai faim !!
- T'as toujours faim lui dit koko

Après quelques engeulades dont nous vous épargnerons, ils reprirent la route vers l'est.

Arrivés à un croisement, ils virent un trou dans le sol. Koko se pencha et regarda à l'intérieur. Il vit un elfe, surement un enfant. Il l'appela


- Hè ca va?? Rien de cassé??

L'elfe le vit et se mit à pleurer

- Au secours !!! Il faut m'aider, je creusais un trou pour trouver un trésor mais je ne l'ai pas trouvé. Maintenant je suis coincé et je n'arrive plus à sortir d'ici. Aidez-moi je vous en supplie !!!

Koko se mit à terre et essaya d'attraper l'elfe mais il n'y arriva pas.

- laisse moi essayer lui dit dalanor. je suis plus grand que toi.

Il essaya à son tour mais n'y arriva pas non plus.

- Il faut aller chercher de l'aide à mon village au nord. leur dit l'elfe
- On a pas le temps déclara crystal en regardant ses amis. On l'a?
- Oui, répondit koko on a toujours le temps quand il faut sauver des innocents !
- Tu vas me faire pleurer ...ironisa dalanor
- Tenez essayez d'attraper mon pendentif s'il vous plait. Vous en aurez besoin.

L'elfe lanca son pendentif très haut et Dalanor, par sa rapidité et son agilité le rattrapa

- Suivez la route vers le nord,dit l'elfe au bout de celle-ci vous arriverez à un grand arbre. Accrochez-y mon pendentif et mon village se révèlera à vos yeux. Vous pourrez alors demander qu'on vienne à mon secours.

Les héros suivèrent l'indication de l'elfe et arrivèrent à un grand arbre. Koko grimpa l'accrocher à une des branches. Rien ne se passa.

- Ils doivent être partis pêcher dit Dalanor
- Arrete tes conneries lui dit crystal

Une fissure se fit en bas du tronc

- Je vous parie ce que vous voulez que c'est l'entrée du village des elfes dit koko
- Ou alors la maison du père noël ... insinua dalanor

Ses trois compagnons le regardèrent étrangement

- Ca vous arrive jamais de rigoler??

Tout à coup,le pendentif se mit à scintiller et à s'élever lentement vers le haut des branches jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement dans le feuillage.
Un vieil elfe sortit de la fissure et fixa longuement les héros. Il resta silencieux comme s'il attendait que l'un des quatre étrangers ne lui adresse la parole.


- Salut!! fit Dalanor avec un geste de la main
- Bonjour jeunes enfants, Si vous avez réussi a découvrir notre village c'est soit que vous possedez de puissants pouvoirs, soit que vous avez été guidé par l'un d'entre nous. Vous ne semblez nullement être des aventuriers d'expérience. Je peux sentir que vous avez beaucoup de choses à apprendre. Qui donc vous a donc dévoilé l'entrée de notre village?
- Et bien en fait dit koko nous ...
- Hè attendez une minute Monsieur-je-sais-tout coupa Dalanor, vous voulez dire quoi par "Vous ne semblez nullement être des aventuriers d'expérience" ?, On est des héros gros malin alors ...
- Bon ferme la lui dit crystal. Monsieur, nous sommes venus là car nous avons trouvé un enfant elfe dans un trou à l'ouest du croisement menant au domaine d'Initis. C'est lui qui nous a donné le pendentif et qui nous a dit comment nous en servir pour que vous alliez l'aider.

Le viel elfe regarda crystal profondément, comme s'il lisait en lui

- Merci, vous avez bien agi en l'aidant et vous méritez notre respect. J'envoie de ce pas un de nos villageois pour délivrer ce chenapan. Pour vous remercier, je vais vous concocter une potion de soin, vous aurez sûrement besoin de ce genre de potion pour continuer votre route. Pour ce faire, il faudrait que vous alliez me chercher quelques baies de Dénoranthyl, vous en trouverez dans la clairière à l'est de notre village. Je vous attend mes braves.

Contents de la bonne action qu'ils venaient d'accomplir, et de la récompense qu'ils allaient recevoir en retour, ils se mirent en route vers la clairière à l'est. A leur arrivée, ils virent un Ménestrel qui semblait inquiet

- Qu'est-ce que vous voulez ? leur demanda-t-il
- Nous venons chercher des baies de Dénoranthyl répondit simus
- Le vieil elfe nous fera une potion de soin avec rajouta crystal
- Vous savez où en trouver?? demanda koko
- Juste un lieu, pas de détails qui durent deux heures on a pas que ca à faire grogna dalanor
- Bon dalou tu nous soules là lui dit koko
- Désolé mais un sort de soin ca sert à rien ! On va se casser le cul à récupérer des baies de Dénomachin tout ca pour pouvoir se soigner. Vous connaissez les pansements?

Le ménestrel les dévisagea.

- Vous avez dit que vous cherchiez des baies de Dénoranthyl... je sais où vous pouvez vous procurer de telles baies. Si vous me rendez un petit service, je vous dévoilerai l'endroit où vous pouvez trouver ces baies.
Ce n'est pas bien compliqué,...
Des faits étranges se sont déroulés dernièrement, les astres ne mentent jamais et je vois qu'il a dû se passer des choses très importantes.
Malheureusement, je ne sais pas de quoi il s'agit et j'aimerais beaucoup en savoir plus pour rédiger un livre d'Histoire.
Je connais une diseuse de bonne aventure qui, j'en suis sûr, est au courant de ce qui se trame. J'aimerais que vous ailliez la voir et que vous récoltiez un maximum d'informations à ce sujet.
Je ne peux pas y aller moi-même, elle ne veut plus rien me dire, elle dit que je viens la voir trop souvent et que je perturbe sa concentration,... mais vous elle ne vous connait pas et vous fera certainement part de tout ce que je veux savoir.
Dirigez-vous toujours vers le sud, vous la trouverez au pied des montagnes.
Je vais aller cueillir les baies pendant que vous irez lui parler, ensuite revenez me voir et je vous donnerai les baies en échange de l'histoire.

Les quatre héros se regardèrent et se mirent en route vers le sud, chercher la diseuse de bonnes aventures

- OHOHOH!! une minute! je vais chercher personne moi cria Dalanor
- Quoi? dit koko
- Quoi quoi?? J'y vais pas c'est tout. Sauver l'elfe. Trouver un foutu village pour sauver l'elfe. Trouver les baies pour fabriquer une potion pour nous remercier d'avoir sauvé l'elfe. Et maintenant trouver "madame irma" pour avoir les baies pour fabriquer une potion pour nous remercier d'avoir sauvé ce foutu elfe !! j'en ai marre des conneries, j'aime pas les elfes, je veux pas de leur saleté de sort de soin alors qu'il se le mette où je pense le vieu !! Vous voulez votre foutu sort? allez le chercher mais SANS moi! Moi je retourne au carrefour pioncer un coup en attendant que vous ayez fini vos conneries !

Et sur ce, il retourna sur ses pas et alla les attendre au carrefour.

- On n'a pas besoin de lui, dit simus
- Ouai moi je veux le sort alors tant pis je vais chercher la diseuse de bonnes aventures dit crystal

Et les trois compagnons partirent vers le sud trouver la diseuse de bonnes aventures.
A peine une heure après, ils trouvèrent la diseuse de bonnes aventures, au pied d'un arbre.

- Bonjour madame, dit koko on vient ...
- C'est ce ménestrel qui t'envoie,... je suis contente que ce soit toi qui sois venu, il vient tellement me voir, je ne le supporte vraiment plus !
- Comment savez vous que ...
- Ma boule de cristal ne ment jamais petit
- Ma boule ne ment jamais demanda crystal?? ca veut dire quoi?
- Ca veut dire que je parle pas de toi gamin répliqua la vieille femme
Si vous aviez été une personne quelconque, je ne vous aurais rien raconté mais il se fait que vous êtes liés à l'histoire qui intéresse tant notre ménéstrel.
Ecoutez bien ce que je vais vous dire jeunes enfants, car la destinée de ce monde repose sur vous, ainsi, et que les dieux me pardonnent, sur votre saleté d'ami qui n'a pas voulu venir. C'est dur de se dire que le monde peut être sauvé ou non avec des gens comme lui ...
Bref, asseyez vous je commence mon histoire.
Les terres argentées sont très éloignées de Tutoria et ici, les habitants ne sont même pas au courant de l'enlèvement du Roi Brius.
Mais l'emprisonnement des dieux est chose encore plus grave. Je sais qu'ils vous sont apparus en songe pour que vous veniez sur Tutoria afin de trouver et détruire le Crystal d'Amnythérite.
Vous paraissez frêles et peu expérimentés, mais si les dieux vous offrent leur confiance c'est qu'un grand pouvoir se cache en vous.
Je peux vous dire que le Crystal est caché à l'Est des montagnes, il vous faudra l'aide des nains pour arriver à les traverser.
Parlez-en au vieil elfe, lui saura vous faire entrer en contact avec le peuple nain.
Quand vous aurez trouvé le Crystal d'Amnythérite, il vous faudra le détruire.
En le brisant, il libèrera une vague de magie d'une puissance incomparable qui neutralisera tous les enchantements sur les terres, et par conséquent libèrera les dieux de leur prison.
Voilà, je vous en ai dit assez mes jeunes amis. vous en savez assez pour satisfaire ce fichu ménéstrel, racontez lui ce qu'il veut savoir sur l'enlèvement du roi et l'emprisonnement des dieux, mais évitez de parler du rôle que vous devez jouer dans tout cela.
Votre sécurité dépend de votre discrétion,... si certaines personnes apprenaient vos intentions, vos chances de survie seraient nulles.
Vous pouvez faire confiance au vieil elfe, de plus, vous aurez besoin de son aide.

Apres cette longue et intéressante histoire, nos trois amis retournèrent voir le Ménestrel

- Alors ? Vous avez du nouveau?
- Oui, répondit koko laissez moi vous raconter.

Et il raconta au ménestrel tout ce qu'avait dit la diseuse de bonne aventure, sauf leur role à jouer dans cette histoire.

- Fabuleux, je vais faire un magnifique ouvrage de ce récit !!! Vous avez bien mérité mérité baies. Tenez, apporte-les au vieil elfe qu'il puisse vous faire votre potion.

Le ménestrel leur donna un sac rempli de baies. Ils le saluèrent, et repartirent pour le village. Arrivés au village, Koko donna les baies au vieil elfe

- Ha voici les baies,... très bien. Suivez-moi, je dois vous parler. Il les emmena près d'une table, commenca la potion et prit la parole Je sais pourquoi vous êtes venu sur Tutoria, je sais que vous cherchez le Crystal d'Amnythérite afin de le détruire.
Je vais vous aider dans votre quête. Normalment, la potion est censée vous donner le pouvoir de vous soigner ou de soigner autrui, mais avec votre ami, je préfère rendre cela magique ainsi vous n'aurez pas besoin d'apprendre la technique, vous la saurez immédiatement. Il chantonne quelques paroles elfiques et attendit quelques secondes. Une lueur apparut autour des trois héros, qui les souvela pour les faire flooter en l'air Détendez vous, sinon l'atterissage sera brut. La lueur les reposa doucement sur le sol et les trois compagnons savaient désormais utiliser un sort de soin.

A quelques kilomètres de là, au croisement des routes, Dalanor étais allongé paisiblement par terre.


- Mais qu'est ce qu'ils foutent?? Rooo j'en ai marre d'attendre!! Une lueur l'entoura Qu'est ce que ... qu'est ce que c'est que cette foutu connerie?? Comme ses amis, la lueur le fit flotter quelques mètres au dessus du sol Fais moi descendre saleté de lumière!! Fais moi descendre de là!!!! la lueur le lacha d'un coup et il tomba par terre sur les fesses Non d'un chien!!! C'est quoi cette merde? Raaaa ca fait mal !!! Il attendit quelques secondes puis ... Je sais ... je sais comment ... Oh non! Ce vieu cinglé m'a pas fait ca??? Je sais comment me soigner?? Il posa sa main sur ses fesses et ses bleus disparurent Et merde! Raaaaa saleté d'elfe !!!!

De leur coté, les trois autres héros étaient allé voir le chef du village, sur le conseil du viel elfe.

- Notre sage dit que votre destinée est grande, dit Saars et il m'a demandé de vous aider à rejoindre le territoire des nains.
Suivez la route vers le sud, au croisement des chemins, continuez encore vers le sud. Une montagne coupera la route. Vous aurez besoin de cette corne pour la traverser.
Une fois devant la montagne, soufflez dans cette corne, un passage vous apparaîtra.
Les nains peuplant ce domaine aiment les richesses, si vous parvenez à leur en procurer ils se montreront certainement beaucoup plus serviables qu'à l'accoutumée.
Que les dieux soient avec vous et que votre destinée soit grande.
Adieu.

Saars donna la corne à Koko et s'en alla.

- Bon on n'a plus qu'à rejoindre l'autre grincheux dit crystal
- Oui il doit commencer à se demander ce qu'on est en train de faire enchaina koko
- On est partit !dit simus

Et ils partirent au sud retrouver Dalanor.

Une fois arrivés ils lui expliquèrent ce qu'ils devaient faire avec la corne.


- Bon étant donné qu'il y a aucune jument de sympa dans ce foutu pays d'elfe autant se barrer. Crystal t'as pas de quoi être fier de ta race. Et quand on sait qu'on va aller dans le domaine de nains ... Bon vivement le royaume des centaures !

Ils partirent plein sud vers le royaume des nains.

En fin de journée, ils arrivèrent au pied d'une montagne.


- Bloqués dit Dalanor. On fait demi-tour ou on souffle dans la corne ?
- A ton avis? demanda Simus A toi de choisir.
- Rester aux pays des elfes ou rejoindre le monde des nains ... t'appelles ca un choix?

Koko sortit la corne de sa poche, et souffla dedans. Le sol se mit à vibrer, et un énorme passage se fit dans la montagne, laissant ainsi la route libre.
Les quatre héros s'engouffrèrent dans le canyon qui venait de s'ouvrir. Après une centaine de mètres ils se retrouvèrent de l'autre coté. La montagne commença alors à se refermer. ils comprirent qu'il était inutile d'essayer de revenir en arrière ...


[A SUIVRE ...]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalanor
Interresser
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 29
Localisation : Juste derrière toi ... Bouh! xD
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Classe: Rôdeur
Race: Nain
Credit:

MessageSujet: Re: L'histoire de Dalanor   Sam 6 Jan - 18:35


L'histoire de dalanor [Part 3]

Terres de Tutoria, Domaine de Nanok, An I

- Et merde, railla Dalanor.
- Bon ba on n'a plus qu'à suivre la route. On verra bien où cela nous mènera fit simus

Les quatre compagnons suivèrent la route. Ils arrivèrent au milieu de la nuit dans une ville.

Dans l'après-midi, les quatres amis faisaient route pour rejoindre la partie est du village. Mais l'accès était bloqué par un homme.

- Salut les mecs.
- Salut,dirent en choeur les quatre héros
- Je me nomme Bralok, je suis un mineur du village de Nanok. Il y a trois jours, alors que je creusais une nouvelle galerie dans la montagne pour trouver de l'or, une paroi de la montagne s'est décrochée et a complètement bloqué l'accès à la partie Est du village. J'ai dû mettre un peu trop de poudre. J'ai commencé à creuser un conduit pour accéder à la partie Est du village, mais avec ma pioche cela va me prendre des mois.
Il me reste un tonneau de poudre, mais je refuse de l'utiliser, ça coûte bien trop cher.
Je me contenterai de ma pioche,... en plus je ne suis pas du tout pressé moi.
Vous par contre si vous êtes pressé, vous devrez vous trouver une pioche pour creuser avec moi, mais ça prendra quand même des semaines.
- Maleheureusement,fit Koko , on a pas le temps. Nous devons passer dans les jours qui viennent.
- Il y a bien une autre solution, dit Bralok ... si vous aviez assez d'argent je pourrais vous céder mon tonneau de poudre,... 500 Gopis et il est à vous.
- Quoi 500 gopis ?fit dalanor choqué Hè le nain te fout pas de nous tu crois qu'on a 500 gopis à te filer ??
- Calme toi, lui dit crystal. Monsieur vous savez comment trouver une telle somme en peu de temps?
- Et bien je sais que l'on propose du travail à la banque mais vous ne serez payé que dans un mois. A moins que ...
- Bon accouche le nain on n'a pas toute la journée! geula Dalanor "A moins que" quoi??
- et bien il y a un lac à quelques kilomètres d'ici ... Et dans ce lac il y a des huitres. Et dans ces huitres il y a des perles et ...
- Bon tu veux une perle c'est ca?? crystal fais apparaitre une perle.
- Quoi moi??? Mais je ... heu ...
- Bon t'es mage ... alors fais un tour de maie met lui une foutu perle dans sa poche qu'on en finisse.
- Non mais je débute. Faire apparaitre des objets c'est très dur
- Crystal, lui dit koko il faut que tu essaies, sinon on va perdre trop de temps. Il faut que tu essaies. S'il te plait.
- Bon je vais essayer ...

Crystal marmomman quelque chose en elfique. Une boule de lumière apparut dans sa main. cette boule se matérialisa en ... lapin.

- Un lapin? fit dalanor Alors comme ca "Merlin" a fait apparaitre ... un lapin ??!!

Le lapin remua sa queue, ouvrit sa bouche et laissa tomber une perle. Simus ramassa la perle, et le lapin explosa en pétales de rose.

- Là ca devient n'importe quoi ... fit remarquer Dalanor à crystal Bon le nain t'as foutu perle alors donne nous le tonneau.
- Je ... j'avais encore jamais ... Bralok était encore choqué de ce qu'il avait vu Oui suivez moi je vais vous montrer.

Il les emmena dans le conduit qu'il avait fait.

- Voici le tonneau. Quand vous l'aurez allumé, je vous conseille de courir
- attendez, lui fit koko comment ca marche?
- Désolé messieurs, mais si vous voulez que je vous explique, il faudra me donner une autre perle.

Tous regardèrent Crystal

- heu ... je ne me sens pas assez fort pour ...
- C'est pas grave, lui dit simus on va aller pêcher une huitre et avec de la chance ...

Les quatre amis allaient partir ...

- Moi j'ai une idée fit dalanor sur de lui. Il regarda Bralok, sortit son arc et sa flèche et le menaça Alors maintenant ezspèce de saleté de nain tu vas m'écouter. Tu vas toi meme allumer cette foutu mèche, et je te préviens que si jamais l'explosion ne creuse pas jusqu'à l'autre coté de la montagne je t'empaille !

Bralok ne se fit pas prier. Il alluma la mèche, et ils coururent tous vers la sortie. Un bruit sourd se fit. De la fummée s'échappa du tunnel.

- En route messieurs. Le monde attend d'être sauvé dit Dalanor en allant vers l'autre extrémité du tunnel

Ils traversèrent le tunnel, et à peine arrivés, qu'un éboulement referma le conduit.


- On a eu de la chance constata Simus

A quelques mètres devant eux se tenait un vieil homme à la barbe blanche.

- Bonjour, je suis Kadrok, chef du peuple nain de Nanok.
- Pas de quoi vous vanter lui dit Dalanor
- Je suis également chef du clan des Pourchasseurs de Tanédhel. Notre clan a pour but de traquer et détruire Tanédhel et ses sbires. Au fil des siècles, cette Succube est devenue de plus en plus puissante, mais à l'origine, elle n'était qu'une jeune humaine. Tout commença il y a des milliers d'années de cela. Agée alors d'une vingtaine d'années, elle était la plus belle des mortelles,... mais elle était aussi la plus sournoise et la plus ambitieuse. Elle charma les dieux qui, comblés par cette créature, l'élevèrent au rang de déesse. De nombreux siècles durant, elle vécut avec les dieux dans leur demeure céleste.
Les dieux, eux, la considéraient comme l'une d'entre eux, mais elle ne voyait pas les choses sous cet angle. Sa soif de pouvoir ne pouvait être étanchée, il lui fallait dominer seule. Malgré son rang de déesse, elle était bien trop faible pour affronter les dieux. Elle les observa et prépara ses noirs desseins avec patience et minutie.
D'abord elle déroba un objet céleste à chacun des dieux, ensuite elle tenta de semer la zizanie entre ceux-ci afin de prendre le pouvoir.
Mais sa tentative fut un cuisant échec et les dieux ne pouvant plus la rendre mortelle, décidèrent de la bannir. Après son bannissement, sa haine et sa soif de pouvoir ne cessèrent d'augmenter.
Elle s'allia avec les enfers et devint une Succube. Les enfers voyaient en elle une recrue d'une puissance sans égal. Très vite, elle fut mise à la tête des hordes démoniaques. Nous n'en savons pas beaucoup plus sur elle, durant quelques siècles, les attaques provenant des enfers se furent de plus en plus rares et de moins en moins puissantes.
Nous considérions cela comme une bonne nouvelle, et imaginions même le déclin des enfers. Les évènements de ces derniers temps nous prouvent malheureusement le contraire. C'était le calme avant la tempête, d'abord l'enlèvement du roi Brius, et maintenant l'emprisonnement des dieux. Il est grand temps de réagir, il est peut-être même trop tard. J'ai fait envoyer des missives à nos alliés aux 4 coins des terres d'argent et ses contrées environnantes afin de former une grande armée pour faire face à l'invasion imminente des enfers. J'attends toujours le retour de mon messager centaure, il devrait être là à l'heure actuelle, son retard m'inquiète.
J'ai besoin que vous ailliez à sa rencontre car nous n'avons plus de temps à perdre.
Suivez la route vers l'Est jusqu'aux frontières du domaine, peut-être croiserez-vous sa route.
Faites vite avant qu'il ne soit trop tard.

Les quatre compagnons se regardèrent, et sans dire un mot, ils partirent immédiatement vers l'est.

- A votre avis dit simus, elle est grande l'armée de Tanédhel?
- Et bien si elle a passé plusieurs siècles en enfer et qu'elle est prete à détruire le monde fit koko , elle doit être disons ... importante.
- On va tous crever comme des rats face à elle dit Dalanor

A ces mots, ils se turent et continuèrent leur route. A la limite du domaine, ils virent au loin ce qui ressemblait à un centaure ...

Ils se rapprochèrent et le virent à genoux.


- Salut Jolly Jumper fit Dalanor tu t'es cassé la jambe?
- Ecoutez-moi, c'est très important !!! Je suis le messager de Kadrok, chef du village de Nanok à l'Est. Il faut lui faire parvenir cette missive de la plus haute importance. J'ai été blessé durant mon parcours, et je n'ai presque plus la force d'avancer.
Il faut que vous appportiez cette missive à Kadrok.

Koko s'avance, et prit la missive que lui tendait le centaure.

- Faites vite fit le centaure dans un dernier soupir
- On doit se depêcher. L'avenir du monde est entre nos mains dit koko en regardant ses compagnons
- donne moi ca dit Dalanor en lui prenant la missive des mains. Je cours plus vite que vous, alors j'y vais. On se rejoint au village.

A peine eut-il finit sa phrase qu'il était déjà parti au triple galop.

A peine une heure après, il arrive aux portes du village où l'attendait Kadrok. Il lui donna la missive et Kardok la lut à voix haute


"A Kadrok, chef du clan des Pourchasseurs de Tanédhel,

A l'heure où vous lirez cette missive, je ne serai plus de ce monde.
En effet, les troupes démoniaques des enfers marchent sur SarWyen sous le commandement de Tanédhel en personne.
Les dieux sont emprisonnés et assistent impuissants à la destruction des Terres d'argent et au massacre de sa population.
Notre propre royaume est maintenant un territoire conquis et notre roi n'est plus à nos côtés. Je me trouve dans le dernier camp fortifié encore debout, et qui, malgré nos efforts, ne le sera plus d'ici quelques heures.
J'ai entendu dire que les personnes n'ayant pas été massacrées ont été emmenées captives sur des galères noires et des gallions fantômes.
Mes soldats et moi-même ne nous laisserons pas capturer, nous mourrons en braves.

J'ai donc le regret de vous annoncer que vous n'obtiendrez pas les renforts demandés dans votre missive.
Préparez-vous à combattre, car les armées de Tanédhel sont bien assez nombreuses pour marcher aisément sur Tutoria.

Vous aussi battez-vous en braves et si votre combat ne vous apporte pas la victoire, qu'il vous apporte au moins le salut.

Il reste néanmoins un espoir, très mince certes, mais nous nous trouvons dans une position où toute possibilité doit être envisagée.
Notre grand prêtre, avant de rendre l'âme, m'a parlé d'un jeune Centaure, d'un nain, d'un Orc et d'un Elfe. Tous les quatre amis.
Aussi étrange qu'il y paraisse, ces jeunes seraient des descendants directs des héros de Arhok.
Avec votre aide, il devront libérer le Marteau de Naharg de son socle.
Forgé par vos ancêtres il y a des milliers d'années de cela, ce marteau devrait leur permettre de briser le Crystal d'Amnythérite.
En brisant ce crystal, les dieux pourraient être libérés et sauvés des enfers.

En espérant que tout cela se réalisera, même si nous ne serons plus là pour le voir.

La mort nous appelle,... Adieu

Vanatèd, 1er Capitaine du royaume des Terres argentées."

Kadrok leva les yeux vers Dalanor. Son regard était sombre. Il dit alors

- Il semblerait que vous et vos amis êtes notre dernier espoir, rendez-vous au Socle des anciens sur le champ et libérez le Marteau de Naharg. Suivez la route vers l'est et prenez la route vers le nord, elle vous emmènera jusqu'au Socle des anciens. Une fois que vous aurez le marteau le cristal ne sera plus invisible.
Rendez-vous ensuite à l'extrémité Nord-Est du domaine de Nanok, vous trouverez le Crystal au pied des montagnes.
Brisez-le afin de libérer les dieux et de nous redonner la possibilité de vaincre.
- Et vous? demanda Dalanor
- Moi j'organise une ligne de défense. Faites en sorte qu'elle ne serve pas.
- On va le détruire votre foutu cristal.

Ainsi, dalanor partit sans plus attendre.

Arrivé au croisement, il vit ses compagnons qui rentraient au village. il leur expliqua la situation et ils partirent vers le nord trouver le marteau.

Ils arrivèrent devnt le marteau. Koko gonfla les biceps, et souleva de toute ses forces le marteau. Il le brandissa haut dans le ciel.


- Bon fit crystal, on n'a plus qu'à aller détruire le cristal et on aura sauvé le monde!

Après deux bonnes heures de marche, ils arrivèrent devant le cristal d'Amnythérite. Koko prit le marteau, le souleva au dessus de sa tête et frappa

- Non attend!! lui dit Dalanor

Koko s'arreta a cinq centimètres du cristal.

- Dala, on doit le détruire.
- Pourquoi? demanda-t-il Parce qu'un vieu nain nous l'a demandé? T'es sur qu'on peut lui faire confiance?
- Il t'a dit qu'en détruisant le cristal on libèrerait les Dieux.
- Oh! Donc s'il le dit c'est forcément vrai!
- Que veux tu dire? lui demanda
- Ce que je veux dire répondit dalanor, c'est qu'on ne connait pas ce type. Qui nous dit qu'il n'est pas à la solde de Tanédhel et qu'il veut justement qu'on détruise ce cristal.
- Non. on va libérer les Dieux lui dit Koko
- Ou alors c'est un piège! Et au lieu de le sauver, on va le détruire. Vus êtes pret à prendre ce risque?
- Oui lui répondit Koko

Et il abbatit e marteau de Naharg sur le crystal qui vola instantanément en éclat dans un bruit assourdissant. Une onde magique s'en libèra et les explusa à quelques mètres le là, comme s'ils n'étaient que de simples plumes.
Immobilisés par le flux d'énergie, les quatre héros se demandèrent s'ils avaient fait le bon choix.
Après plusieurs minutes, tout redevint calme. Les oiseux chantaient, le vent caressait la peau de nos héros.
soudain, des nuages noirs se formèrent dans le ciel. Le vent se tranqforma en tempête, et des éclairs déchiraient le ciel.
Une silhouette sugit des nuages. Elle se rapprocha d'eux. Puis ils comprirent. C'était elle. Tanédhel!


- Pauvres fous! Vous avez eu tort de venir vous opposer à ma puissance! Le fait d'avoir libérer vos dieux ne fera que ralentir mes plans. Néanmoins, je vous ferai payer cet acte !!

Les quatre héros la regardait, sans bouger. Ils étaient paralysés de peur. Tanédhel continua de parler

- Je n'ai pas le temps de m'occuper de vous, et vous tuer serait trop gnéreux, et indigne de moi, je vais donc vous emmener dans un endroit dont vous ne pourrez vous échapper. Vous y attendrez mon retour, et là je pourrais m'occuper de vous comme vous le méritez, espèces de petites larves insignifiantes.

Elle prononca alors une formule incompréhensible et tendit son index vers eux. Une lumière rouge incandescente se fit autour de son index. quatre sphères se détachèrent et les frappèrent de plein fouet. Ils perdirent connaissance.

[A SUIVRE ...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalanor
Interresser
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 29
Localisation : Juste derrière toi ... Bouh! xD
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Classe: Rôdeur
Race: Nain
Credit:

MessageSujet: Re: L'histoire de Dalanor   Sam 6 Jan - 18:37


L'histoire de Dalanor [Part 4]

Centaurus, An I

Dalanor ouvra les yeux lentement. Il découvrit une plage sans fin

- Et meeeerde!

Il se rappela ce qui s'était passé ... Le cristal détruit ... tanédhel ...

- Et cette saleté de lumière rouge qui m'a frappé !

Il regarda autour de lui. Personne. Il appela ses amis.

- ohééé!! Koko?? Merlin? enfin ... CRYSTAL???? SISI????

Mais personne ne répondit

- Pour combler le tout j'ai la dalle. Il leva la tête et regarda le ciel. Ca vous aurait emmerdé de me laisser de quoi bouffer ???. Personne ne répondit Raaaaaaahhh!! Foutu Tadbrel!!!

Il se laissa tomber par terre. Il regarda la mer en face de lui. Il se demanda où est ce qu'il était.

- Où est-ce que je suis?

Il se leva, et se dit qu'il allait essayer de chasser quelques animaux dans la foret derrière lui. Il sortit son arc

- Merde ... Mon arc ... elle me l'a pas ... Raaaaa j'en ai marre j'en ai marre j'en ai marre!!! Il regarda à nouveau le ciel Espèce de saleté de déesse ramène toi que je te pète la g...

Un hurlement. On dirait ... Un loup! Le bruit venait de la foret. dalanor se retourna. Il chercha dans ses poches puis ...

- Aah! Elle ne l'a pas trouvé. Mon vieu couteau de survie !! Le loup hurla de nouveau. Bon ba soit je reste là à attendre qu'il me bouffe soit je vais le chercher pour le bouffer ... un silence C'est vrai que je suis tout seul ...

Et il partit en direction de la foret

Cela faisait plusieurs heures qu'il marchait, et il cherchait toujours un loup à manger. La nuit tomba rapidement et bientot il ne voyait plus rien dans la foret.

Un craquement de branche ... une respiration haletante ... Le loup lui sauta dessus, lui mordit le pognet de toutes ses forces !! Avec l'une de ses pattes, il donna un bon coup au loup, qui vola quelques mètres plus loin. Il sortit son couteau, et se jeta sur le loup, qui esquiva le couteau. Il attrapa le loup par la tete, le souleva et le jeta contre un arbre. Le loup se releva, il se jeta droit devant sur Dalanor, qui fit intervenir le couteau entre eux deux. Le couteau tua le loup, qui tomba au sol.


- Et un point pour le grand malin! dit il en souriant.

Il leva la tête, et vit au loin un feu. Il avança en sa direction. Quand il arriva, il vit un vieil homme près du feu.

- salut Robin des Bois, dit il au vieil homme
- Bonjour jeune étranger, je ne sais pas ce que tu fais ici mais tu tombes bien, j'ai besoin d'aide!

Le vieillard regarda dans un sac et en sortit une épée rouilléeet un bouclier rouillé.

- Il y a un village au sud-est. Mais le gardien ne te laissera certainement pas passer...
- Alors pourquoi vous me dites ca?demanda Dalanor
- Il a une grande confiance en moi alors si je lui dis de te laisser passer il le fera. Mais ...
- ouai attendez. Vous avez un sale boulot à me faire faire et en échange vous me laissez me barrer d'ici. Je commence à avoir l'habitude ...
- En effet j'ai besoin que tu me rendes un petit service. Mon problème est le suivant, le chef de la meute des loups est une vraie menace pour moi. Je sais juste qu'il se cache dans les bois mais je ne sais pas exactement où. Trouve le, tue le et reviens me voir.

Dalanor réfléchit. Puis il s'avanca près du vieu, récupèra l'épée et le bouclier, et posa sa nouvelle épée contre la gorge du vieillard.

- Je suis pas ta bonne à tout faire mon vieu! si tu veux ton loup tue-le toi même! Moi je suis pas intéréssé. En revanche je te conseille de me dire ou se trouve ce foutu village.
- Il ... il est au nord est.
- Comment on y va?
- Prenez ... prenez vers le nord, suivez le chemin vers l'est. Vous arriverez à la barrière.
- Merci sac d'os!

Il leva son épée et assoma le vieil homme. Un fragment de roche tomba de sa poche. Sans comprendre pourquoi, Dalanor se dit qu'il pourrait peut être lui servir plus tard. Puis il partit en suivant la direction que lui avait indiqué son nouvel ami.

- J'espère qu'il ne m'a pas menti ...

Quelques heures de marche après, il arriva au barrage, où se tenait un garde

- Halte! Qui êtes vous? demandale garde
- Je suis Dalanor, un héros répondit-il tout en continuant d'avancer vers le garde et je viens sauver ... il frappa son bouclier contre la tête du gardien, avant que celui-ci n'est le temps de l'esquiver. Il tomba par terre ... ce foutu monde !

Il poussa le barrage, et entra. Sur le coté un petit panneau indiquait une destination
"Ville du Nord, au bout du chemin"


- Est ce que c'est au bout de ce chemin ... se demanda dalanor où est ce un chemin symbolique? Comme depuis quelques heures, personne ne lui répondit Bon ... on verra bien !!

Et il suivit le chemin. Il marcha d elongues heures, sous le soleil ardent. Il arriva à l'heure du déjeuner à la ville du nord.
Il alla à l'auberge.


- Bien le bonjour, lui dit l'aubergiste C'est plutot rare de voir des étrangers dans le coin. Vous venez d'où
- De très loin répondit Dalanor. Bon j'ai la dalle. servez moi un truc à bouffer. Et y'a intérêt que ce soit bon !!
- Tout de suite Monsieur.

Dalanor mangea comme quatre. il se rappelait tous ces repas qu'il mangeait avec ses amis, et leur compagnie lui manquait

- Où peuvent-ils bien être? se demanda-t-il
- Qui ça ? demanda l'aubergiste
- Hè j'te cause pas à toi! ton boulot c'est de me mettre de la bouffe dans mon assiette, pas de l'ouvrir! Alors va me chercher une bière et fous moi la paix!
- Oui. Excusez moi. répondit l'aubergiste gêné.

Finalement, Dalanor s'était convaincu qu'ils étaient tous mort. Que Tanédhel les avait tué... Il finissa son assiette.

Un homme entra. dans l'auberge, et vint s'asseoir à la table de Dalanor.


- Salut cher ami, je me nomme Elox, je suis le forgeron de ce petit domaine.
- Bon, Dalanor le regarda dans les yeux Autant mettre les choses au point je suis pas ton ami ! Et je traine pas avec des gamins.
- Je suis sans doute à tes yeux encore jeune mais mon défunt père m'a enseigné l'art de forger depuis ma plus jeune enfance. Quand il nous a quitté pour partir à l'aventure par ce mystérieux passage, il n'est plus jamais revenu. Tout le monde lui disait que ces terres étaient maudites, que Tanedhel avait rendu le monde de Sarwyen cruel et sanglant. Mais son goût de l'aventure était trop grand. Enfin soit, j'ai repris sa forge depuis et je vis ici en paix avec les autres habitants. Mon père ne devait pas être fait pour une vie sans histoires... Il me manque souvent et je n'ai plus qu'une vieille épée qu'il m'avait forgée pour mes 18 ans. Je vais d'ailleurs aller la chercher pour te la montrer.
- Non attend je m'en tape ...

Trop tard il était déjà parti

- Et il va revenir me souler c'est sur ... saleté de monde !

Il revint au bout de quelques minutes.

- Malheur!!! Mon épée a disparu. C'est pas possible, c'est horrible, je n'ai pas pu la perdre. On a dû me la voler... Je suis sûr que c'est encore cette petite peste de Koura.
- Et c'est qui Koura?
- Une voleuse répondit l'aubergiste. Elle vole sans cesse dans le village.
- Hè aubergiste, je t'ai dis quoi y'a dix minutes?? Alors casse toi et mêle toi de ce qui te regarde!
- Elle vient du village du sud reprit Elox On ne l'aime pas fort par ici... Mais bon, ce n'est pas le problème, que vais-je faire? Je ne peux pas abandonner ma forge, j'ai bien trop de commandes. Et toi mon ami tu pourrais m'aider?
- Et j'y gagne quoi?
- Je te ferai une belle épée
- Non! Je veux un arc. un arc magnifique. Et une épée! Je veux les deux ! Et fais moi aussi un stock de flèches !
- jete donnerai tout ça. Mais retrouve là s'il te plait.
- Et je la trouve où moi?
- La nuit, elle se cache dans la foret à l'ouest, en attendant de venir nous piller.
- OK. Je vais y faire un tour l'attendre. Demain matin j'aurais ta foutu épée.
- Merci beaucoup.

Dalanor se leva et partit.

Il se rendit dans la forêt et attendit. La nuit tomba. Il se cacha dans un arbre pour surprendre la voleuse.

Au bout de quelques minutes, il vit une ombre se rapprocher du village. Dalanor sauta de son arbre et menaça Koura vec son épée.


- Tu es Koura?
- On se connait?
- Je suis venu te reprendre l'épe d'Elox.
- Quoi, tu veux l'épée de ce minable forgeron?... Depuis la disparition de son père, plus aucune arme de qualité n'a vu le jour dans ce domaine. Cette épée est sans doute une des rares bonnes armes qui restent ici. Il n'a jamais été gentil avec moi cet Elox de malheur, alors oui, je la lui ai volée pour me venger, mais aussi pour pouvoir me défendre correctement. Je veux bien te la donner, de toute façon, je vais bientôt partir explorer les terres de Sarwyen. Là-bas je trouverai beaucoup mieux, et ce ne sont pas ces maudites légendes sur Tanedhel qui vont me faire peur!!!
Enfin soit ! Passons aux négociations. Tu ne croyais quand même pas que j'allais te la donner comme ça !!! Je te la donnerai si tu me rends un service. Comme toute voleuse qui se respecte, j'ai une petite phobie. Il y a longtemps, j'ai enterré une boîte au sud-est de ce domaine, une boîte qui contient des objets auxquels je tiens beaucoup. Malheureusement, depuis peu, les habitants du village du Nord ont construit un cimetière à cet endroit précis, et comme tu le devines, j'ai horriblement peur des cimetières. C'est pour ça que je déteste les gens du Nord. Ils m'empêchent de récupérer ma boîte.
- Je vais te chercher ta boîte ma belle. Mais toi tu ne bouges pas. Sinon je te tue. Il lui fit un clin d'oeil et s'en alla

Il faisait nuit. dalanor ne voyait pas grand chose mais il savait qu'il devait aller au cimetière récupérer la boîte de Koura s'il voulait son arc et son épée.

- Je commence à en avoir marre de leur foutu conneries ! Puis il se dit que ce n'étant pas en faisant ce genre de chose qu'il allait s'en sortir. Il changea de direction, suivi la rivière, alla vers l'ouest. A l'aube, il découvrit une petite fille, qui pleurait.

- Salut morveuse. Pourquoi tu pleures?
- Mon grand père va mourir. Il ne peut être sauvé qu'avec une certaine potion. Et je n'ai pas les ingrédients pour la faire.
- Emmène moi voir ton grand père morveuse.

Ils empruntèrent un passage souterrain, et se rendirent à la ville du sud.
Une fois arrivés, la petite fille emmena Dalanor au chevet de son grand père.


- Bonjour. Qui êtes vous? demanda le grand père
- Votre sauveur. répondit Dalanor.

Il posa ses mains sur le front du grand père.

- Bon ,y'a plus qu'à espérer que les conneries de l'autre fou marchent sinon ...

Il se concentra. Une lumière bleue sortit de ses mains. Il les retira et le grand père se leva.

- Je ne suis plus malade. Comment ... comment avez vous fait ?
- Faudra remercier un foutu elfe qui m'a donné ça sans que je lui demande. Bon, moi je veux que vous me disiez comment sortir d'ici.
- Sortir? comment ça sortir?
- Rejoindre le monde de Sarwyen. Sauver le destin de tous ces abrutis et ... ah oui me venger de Tanédhel !
- Vous êtes fou jeune homme. Vous vous ferez tuer.
- Ca c'est pas vos oignons.
- Soit, suivez moi je vous conduirai cet après midi au passage.

L'après midi, les deux hommes se mirent en route vers le passage. Ils arrivèrent au bord de l'eau.

- Voilà c'est ici.dit le grand père
- Et quoi? Je chante une chanson et je me retrouve là ou je veux?

Le grand père le regarda, dépité

- Il y au une statuette au fond de l'eau. Activez la. Le reste s'en suivra.
- Bon OK. Et baa... A la prochaine
- Bonne chance mon jeune ami. Vous en aurez besoin.
- Pas besoin de chance. Mon talent me suffit amplement.

Il plongea. Il vit au fond la statuette. Il nagea jusqu'à elle et l'activa. Un tourbillon se forma autour de lui. Il perdit connaissance.

[A SUIVRE ...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Dalanor   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Dalanor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Pour l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Bibliothèque :: Histoires des confrères (rp)-
Sauter vers: